Entreprendre des travaux sur une façade réclame de procéder avant toute action à la préparation des murs. Ils doivent être propres et sains. Il faut être très soigneux dans la préparation du mur que l'on souhaite rénover, pour obtenir le résultat tant attendu : une façade à l'allure pimpante et comme neuve !

Mais, pour cela, certaines consignes doivent être respectées avant d'entamer les préparatifs de ces travaux.

La protection avant les travaux de rénovation de façade

Avant toute chose, mis à part le port d'une tenue adéquate, la priorité est de protéger l'environnement proche de toute salissure que l'on pourrait faire. Car ce travail peut-être très salissant. Cela se fera, tout d'abord, en posant une bâche au sol qui sera maintenue solidement par des pierres ou objets lourds. Il est indispensable de sortir les volets de leurs gonds afin de les protéger lors des travaux. En ce qui concerne les fenêtres et les encadrements de portes, la protection par un ruban de marquage est de mise.

Une vérification des gouttières est préconisée. Si celles-ci ne sont pas en bon état, qu'elles fuient, que l'eau de pluie ne s'écoule pas correctement, le risque d'une infiltration d'eau dans la façade pourrait gâcher le travail de peinture nouvellement entrepris. Ne pas négliger non plus les pièces métalliques.

Décider d'entreprendre un ravalement de façade n'est pas seulement guidé par une raison d'esthétisme, même si une façade rénovée embellit le logement. Il s'agit aussi d'un entretien sur le long terme de votre habitation. L'occasion de vérifier son isolation et son étanchéité, de nettoyer les murs exterieurs et de les réparer avant la pose d'un nouveau revêtement.

Pour effectuer des travaux de qualité il faut suivre certaines étapes obligatoires.

Nettoyage de la façade avant le ravalement

Préparation

Tout dépendra de l'état de votre façade. Si celle-ci est fortement encrassée il faudra utiliser un nettoyeur à forte pression. Attention à l'utiliser de manière modérée. Certains conseillent de ne pas dépasser les 60 bars, d'autres une utilisation entre 80 et 100 bars. S'il s'agit de la façon la plus économique et la plus rapide pour nettoyer une façade sale, cet appareil est à manier avec précaution. Une trop forte pression sur une surface fragilisée pourrait causer des dégâts : décollement du crêpi ou élargissement des fissures existantes par exemple.

Dans le cas où son état général est surtout concerné par de la poussière ou des résidus, on se contentera d'un brossage énergique. Peut-être faudra-t-il utiliser une brosse métallique ou un grattoir afin de retirer de la peinture écaillée. Dans tout les cas, il faut être méticuleux et attentif.

Un décapage peut être nécessaire pour retirer entièrement la précédente peinture, mais cela reste facultatif. Votre mur se doit d'être surtout réparé et propre. Pour cette raison, il faudra peut-être le nettoyer avec un détergent à base de javel. Cela va dépendre du type de support : brique, béton, bois ou pierre.

Malheureusement le support peut aussi avoir été contaminé par des champignons ou tout autre micro-organisme qu'il faudra bien évidement détruire afin d'assainir totalement la surface. Sans oublier de la traiter avec un produit spécifique anti-mousse. Après avoir pulvérisé le produit, il faudra laisser agir pendant quelques jours avant de procéder à la pose d'un produit imperméabilisant.

Et si vous constatez qu'il y a des fissures ou des trous il faudra les colmater avec un enduit de rebouchage ou un mastic spécial extérieur. Le but étant d'obtenir une surface totalement lisse.