Que signifie : isoler par l'extérieur ?

Il existe deux possibilités pour isoler thermiquement : par l'intérieur (ITI) ou par l'extérieur. Pour protéger le bâtiment, on va superposer plusieurs couches faites de différentes matières qui vont habiller votre maison pour empêcher la pénétration de l'air froid et réguler les températures élevées. Pour cela, on utilise soit un bardage, soit un enduit.

Isolation thermique extérieure par enduit

L'enduit pour ITE est un enduit spécifique, qui peut être du crépi par exemple, appliqué sur un isolant. Cet isolant est généralement du polystyrène expansé, mais ce peut être aussi du bois expansé ou même du chanvre.

Les types d'enduits d'isolation

On utilise soit des enduits dits minéraux, ou bien hydrauliques, car ils sont liés au contact de l'eau. Ils sont composés de ciment et de chaux et peuvent être teintés dans la masse, texturé par le système d'application manuelle ou à la tyrolienne.

Il y a aussi ce qu'on appelle les enduits organiques. Ils sont plus économiques et permettent une application plus uniforme grâce à la résine synthétique.

Isolation thermique extérieure par bardage

Posés sur une ossature de métal ou de bois, les bardages peuvent être composés de différents matériaux : le bois, la fibre-ciment, de la terre-cuite, du béton...
Entre le bardage et le support, on incorpore un isolant, généralement sous forme de rouleaux ou de panneaux.

Les principaux types d'isolation par bardage

Les principaux types d'isolants utilisé avec le bardage sont :

  • → La laine de verre
  • → La laine de roche
  • → La fibre de bois
  • → Le liège expansé
  • → Le polystyrène expansé

Les procédés de bardage isolant

Il y a 3 types de bardage en extérieur destiné à relooker une façade et/ou à l'isoler. À noter que chacun a des normes et des consignes précises (DTU). Ces exigences techniques et légales doivent être maitrisées par le professionnel en charge du chantier.

Bardage rapporté

Le bardage est constitué d'éléments de parement fixés sur l'ossature qui est elle-même fixée au bâtiment par contact direct ou à l'aide d'équerres ou pattes métalliques.
Le bardage doit comporter une lame d'air ventilée.

Bardage double peau

Cette technique d'isolation par l'extérieur est généralement utilisée à la construction du bâtiment. Sur une ossature, on fixe une première peau, généralement métallique. Puis une couche d'isolant et le bardage comme seconde peau. L'isolation est très efficace. Ces techniques sont plus souvent utilisées pour les bâtiments commerciaux.

Bardage monobloc

L'assemblage qui sera fixé sur la façade est effectué en usine. Plus rapide à placer mais plus coûteux, on l'utilise plutôt pour les immeubles et les grandes surfaces.

Avantages de l'isolation thermique par l'extérieur


Smiley face

Avec les nouvelles règles européennes et les prises de conscience écologiques, la demande pour l'isolation thermique extérieure est en constante progression. De ce fait, les industriels améliorent régulièrement les matériaux et multiplient les possibilités. Certaines façades, sculptées par exemple, étaient irréalisables il y a peu d'années. Aujourd'hui, des solutions existent pour presque tous les cas pratiques et la régulation thermique est très efficace. Il y a donc bien plus d'avantages et moins d'inconvénients qu'il y a quelques années.

Meilleure isolation que l'isolation thermique par l'intérieur

La performance thermique globale du bâtiment sera meilleure avec une ITE qu'avec une ITI. Il est même tout à fait possible d'obtenir une maison passive si l'on traite les toitures et les fenêtres.

Protection du bâtiment par l'isolation extérieure

Le bardage va moderniser la façade et protéger encore mieux le bâtiment.

Peu de dérangement pour les habitants

Les habitants du ou des logements pourront continuer à y habiter pendant la durée des travaux.

Profiter du ravalement de façade

Si vous devez faire exécuter un ravalement de façade, c'est le moment ou jamais pour en profiter pour faire l'ITE. Les coûts seront divisés entre les deux postes.

Préserver la décoration intérieure

Pas de perte de la surface habitable, ni de nécessité de refaire la décoration, repeindre les murs et revoir même les meubles puisque les surfaces internes auraient bougé avec l'ITI.

Inconvénients de l'isolation thermique par l'extérieur

Dans les avantages de l'isolation thermique par l'intérieur, on cite souvent l'isolation phonique cumulée à l'isolation thermique. Pourtant, l'ITE protège bien des agressions acoustiques. Il faudra, évidemment, compléter l'isolation par des éléments intérieurs qui ne sont pas en contact direct avec le mur, mais ce serait également le cas avec une ITI.

Autorisations nécessaires

Quelquefois, l'isolation thermique par l'extérieur est impraticable. Dans le cas d'une maison mitoyenne, par exemple, si votre voisin refuse les travaux ! Il vous faut aussi une autorisation s'il s'agit d'une maison de ville (la surface d'occupation du sol de votre bâtiment va être augmentée et mordre sur le trottoir), ou si votre bâtiment se trouve près d'un monument historique. Et certains architectes des bâtiments de France rechignent à donner cette autorisation.

Nécessité d'avancer les toitures

Comme votre façade va être avancée, dans certains cas il peut être nécessaire d'avancer également la toiture. Si l'eau de pluie entrait par le haut, tous vos efforts d'isolation seraient réduits à néant.

Perte de luminosité

Avec l'avancement de la façade, les fenêtres pourront perdre un peu de luminosité du soleil à certaines heures.

Complexité ou manque d'esthétisme pour certaines fenêtres ou balcons

Même si des solutions existent, certaines façades complexes peuvent coûter plus cher à habiller d'un bardage. Certains balcons, terrasses ou avancées peuvent rendre aussi le travail plus difficile. Enfin, alors qu'un bardage va souvent être utilisé pour améliorer l'esthétisme, certains n'aiment pas le style qui en découle. Le fait que les fenêtres soient un peu plus enfoncées dans le bâtiment peut aussi déplaire.