Les peintures de façades sont des peintures spécifiques qui doivent laisser respirer le mur. On arrête la peinture de la façade à environ 20 centimètres du sol car le pied de façade se traite avec de la peinture pour sous-bassement afin d'éviter les remontées d'humidité dans le mur.

Les peintures de façades sont classées en deux catégories : peintures décoratives ou peintures d'imperméabilité.

Peinture acrylique

La peinture acrylique existe en peinture classique ou imperméable. La première protège de la vapeur d'eau, tandis que la seconde protège de l'eau de pluie. Elle se passe en deux couches ou sur un enduit primaire. Attention à la température et à l'humidité au jour des travaux : l'acrylique ne supporte pas le froid et l'humidité avant séchage. Attention aussi à la chaleur pour l'acrylique imperméable. L'acrylique n'est pas conseillée sur bois et métal.

Peinture siloxane

La peinture siloxane a de nombreux avantages : perméable à la vapeur d'eau, elle laisse le mur respirer tandis qu'elle le protège de l'humidité, permettant à la façade de rester plus sèche. La peinture siloxane a un effet perlant qui permet de garder une façade plus propre car les gouttes d'eau de pluie emportent la poussière. Le liant n'a pas d'effet d'adhérence et les salissures ne pénètrent pas dans le revêtement, ce qui est un atout en milieu urbain où le noircissage de la pollution pourra être bien plus facilement nettoyé.

Elle est déconseillée à appliquer sur le bois et le métal. La peinture siloxane s'utilise sur support nu ou avec un primaire.

Peinture Minérale silicate

Utilisée pour la restauration du bâti ancien, elle donne du relief et de la matière en respectant les façades traditionnelles. Elles sont fabriquées à base d'éléments naturels comme le silicate de potassium et la chaux et teintées par des pigments naturels. Elle s'utilise sans primaire, sur la façade nue et est la plus résistante des peintures de façade dans le temps, mise à part la stabilité des couleurs vives, ce qui est un peu le cas de tous les types sauf l'Hydro Pliolite. L'utilisation de cette peinture est d'ailleurs spécifique à ces supports et ne s'utilise pas sur le bois, le métal ou d'anciennes peintures.

Peinture Pliolite

Avec ou sans solvants (Hydro Pliolite), la peinture Pliolite est une peinture évoluée qui a une excellente adhérence sur support nu. La version avec solvant a une odeur d'essence très désagrable lors de l'application, ce que n'a pas l'Hydro Pliolite. Cette dernière est légèrement plus capricieuse à utiliser par temps froid ou humide que sa version plus chimique. Il faut dire que la Pliolithe est la seule peinture qui peut être appliqué en toutes conditions : chaleur, humidité ou températures basses. En plus de protéger de l'eau de pluie et de la vapeur d'eau, elle résiste aussi aux efflorescences. Elle peut se passer en une seule couche et est capable de couvrir les anciennes peintures. Cette peinture résiste à l'encrassement et au cloquage, mais pas à la fissuration. La Pliolite a d'excellentes capacités de stockage, résistant au gel et à la chaleur, elle se conserve plus de 5 ans en pots neufs alors que le maximum est de deux années pour les autres types de peintures.

La Pliolite est à déconseiller sur le bois, ainsi que sur le métal pour celle sans solvant.

Peinture photo-réticulaire

Certaines peintures sont dites photo-réticulaires. Celles-ci déposent une membrane acrylique flexible qui protège les façades. Grâce à leur élasticité, elles résistent aux petites fissures actives de la maçonnerie. Elles ont une bonne imperméabilité à l'eau et résistent aux basses températures. Leur flexibilité permet une bonne tenue. Elles sont à conseillées pour appliquer sur les façades subissant de fines fissures dynamiques en extérieur et pour protéger contre la pénétration d'humidité.