Pourquoi retrouve-t-on des façades en plâtre, très majoritairement, sur les immeubles parisiens et la Région Parisienne ?

Le plâtre est un matériau issu des carrières de gypse, ou pierre à plâtre, qui est une roche blanche et tendre à l'apparence du sucre. Cette ressource minérale naturelle se trouvait en abondance, au cours des siècles passés, dans la région Parisienne.

À l'heure actuelle, 70% des gisements exploitables se situent toujours dans le bassin parisien. Certaines carrières sont à ciel ouvert, comme celles se trouvant à Corneilles-en-Parisis (Val d'Oise) et le Pin-Villeparisis (Seine et Marne). D'autres carrières sont souterraines comme celles sous le massif de Montmorency (Val D'Oise) et celle du Bois De Bernouille (Seine Saint-Denis).

Ce matériau de construction était ainsi utilisé par les bâtisseurs pour la réalisation de grand nombre de façades à Paris. Si l'on peut être admiratif devant ces belles façades Haussmanniennes imposantes qui longent les grands boulevards parisiens, il faut prendre en compte le cas particulier du ravalement des façades en plâtre.

Quelles sont les particularités d'une façade en plâtre ?

Il existe 2 catégories de façades en plâtre :

  • → Les façades en pan de bois et en plâtre
  • → Les façades hourdées en pierre ou en brique

Pour ces 2 types de façades, le plâtre est un mélange de plâtre gros et de chaux naturelle.

Le plâtre a l'avantage d'être un bon isolant thermique qui absorbe et restitue l'humidité de l'air. Mais, dans un milieu humide, une façade en plâtre va se dégrader plus facilement. Cela est dû à son liant en plâtre. Les intempéries, le ruissellement des eaux de pluie, des dégâts des eaux dans les parties communes de l'immeuble, sont les principales causes de la dégradation des façades en plâtre.

Avant tout, il va falloir effectuer le diagnostic des façades. Celui-ci se réalise dans les mêmes conditions que pour les autres revêtements. Il faut y accorder un soin attentif et professionnel car certaines irrégularités peuvent ne pas être flagrantes.

Comment entretenir des façades en plâtre ?

La première étape va consister à réparer ou à purger la façade.

Ces opérations vont dépendre de 2 critères. Si la façade est abîmée pour plus de 40% de sa surface, il n'y aura pas d'autre solution que d'enlever la totalité du plâtre et de tout refaire. Il faudra utiliser un mélange de chaux et de sable en remplacement. Ce produit a l'avantage de supporter beaucoup mieux les intempéries.

Si la surface a moins de 40% de sa surface qui se décolle, il va suffire de purger les parties concernées et les restituer de manière identique.

L'étape suivante consiste à passer par-dessus un enduit de micro-mortier de chaux naturelle. Cette opération se fait à la taloche, à la lisseuse ou au platoir. L'utilisation de cet enduit va permettre d'éviter qu'entre l'ancien plâtre et le nouveau, des fissures ne se créent.

L'étape finale concerne les finitions qui se doivent d'imperméabiliser parfaitement la façade.

3 techniques sont utilisées pour son application :

  • → Le badigeon de lait de chaux - la chaux est composée de calcaire et d'eau - qui est une peinture 100% naturelle, idéale pour apporter un aspect traditionnel à un mur.
  • → Un enduit que l'on taloche avec une base de chaux.
  • → Une peinture organo-minérale.

Il faut bien prendre en considération que le ravalement d'un immeuble ayant des façades en plâtre doit se faire avec des matériaux respirant. Les murs doivent permettre la circulation de l'air et de l'humidité, afin d'assurer la longévité de la façade.