D'où viennent les façades en pierre de moellon ?

Smiley face

Jusqu'au début du XXème siècle, la pierre de moellon était fréquemment utilisée pour recouvrir les façades des bâtisses bourgeoises, des villas balnéaires et parfois des bâtiments agricoles.

Ces pierres provenaient, le plus souvent, de carrières locales ou de rochers se trouvant sur le littoral. Il pouvait s'agir également de pierres que l'on récupérait après la démolition de certains vieux édifices. De forme irrégulière et qui ne se taille pas, la pierre de moellon servait principalement à protéger le mur contre les intempéries. Un enduit fait de chaux et de sable recouvrait en grande partie la surface du mur qui n'était pas toujours destinée à être vu. Il ne s'agissait pas d'un matériau décoratif mais d'une protection contre les climats difficiles de certaines régions.

Les anciens bâtisseurs souhaitaient aussi masquer, avec l'enduit, les irrégularités et défauts de la pierre. Et pourtant, certaines maisons ou édifices laissent apparaitre ces pierres qui apportent une touche d'authentique et de rustique.

Le moellon est une pierre aux contours irréguliers dont le liant est fait à partir d'un mortier de chaux, de sable et de terre.

Que faire quand un mur en moellon se dégrade ?

Sa fragilité et sa consistance poreuse sont les inconvénients principaux de cette pierre. L'enduit se détériore et laisse la pierre à nu, sans aucune protection.

Si l'habitation se situe dans une région qui subit de fréquentes périodes de gel et dégel, la pierre de moellon risque de se fendre. La dégradation de la pierre peut également provenir du calcin, la protection naturelle qui recouvre la pierre. Sous l'attaque de pluies acides, il se fragilise et s'abîme. Le mur se lézarde ou bien s'affaisse. Il n'y a pas d'autre solution que de faire appel à un professionnel, afin de faire le diagnostic de la façade et d'entamer des travaux de ravalement sur la façade en pierre de moellon.

Lorsque la pathologie a été détectée, il faut passer à la réalisation des travaux de réparation de la façade avant que l'ensemble du logement ne se trouve endommagé.

Il faudra traiter en priorité les fissures actives car elles sont susceptibles d'évoluer avec le temps. Les joints rigides entre les pierres de moellon devront soit subir un traitement, soit être refaits. Il faut agir vite.

Un mur en moellon qui se lézarde ?

Suite à des intempéries trop fréquentes, des infiltrations d'eau peuvent faire leur apparition. Un défaut d'étanchéité peut être constaté. Cette humidité contribue à la disparition d'une partie du mortier de chaux, de sable et de terre qui servait de protection naturelle.

Pour remédier à cela, il est conseillé de procéder à des coulis de mortier sur la surface. Ce type de réparation permet de solidifier la paroi. Ne surtout pas utiliser de ciment qui ne serait d'aucun effet sur la façade à traiter.

Que faire si le mur en moellon s'affaisse ?

Il faut tout d'abord vérifier l'état des fondations.

Si le problème vient de là, la seule solution est de reprendre le long de la fondation sous la forme d'un confortement afin de redonner de la stabilité au mur. La priorité, lors de ce type de ravalement de façade, est de préserver les dispositions d'origine, de restituer les qualités hydrométriques.

En raison de la fragilité de ce matériau, la pierre de moellon demande l'attention particulière d'un spécialiste.