Le ravalement de façades est un acte indispensable pour entretenir, sur la durée, l’extérieur de votre logement. Les différentes étapes qui caractérisent ce type de travaux doivent être faites par un professionnel. Il s’agit de travaux lourds pour remettre en état les murs extérieurs de votre bien immobilier, ils doivent donc être réalisés avec attention.

Afin, d’être certain de la qualité des travaux - mais aussi du suivi lors de son achèvement - il faut faire appel à une entreprise réputée. Une entreprise qui soit reconnue dans son domaine pour son savoir-faire, mais aussi pour sa capacité à proposer suffisamment de sécurité au point de vue des assurances. Une entreprise qui assumera sa responsabilité en cas de nécessité.

Ravalement d'une maison
Ravalement d'un immeuble

Une assurance pour couvrir les risques lors d'un ravalement de façades

Entreprendre un ravalement de façade, comme tous travaux dans le bâtiment, ne peut se faire qu’en étant encadré par des assurances. Tout d’abord, parce que le risque zéro n’existe pas. Il vaut mieux entamer des travaux en toute sérénité, en étant couvert au maximum en cas de malfaçon, de détérioration, ou en cas de litige.

Comme la loi dite "Spinetta" du 4 janvier 1978 l’indique, il existe des règles en termes d’assurance. Les assurances sont obligatoires lors d’un ravalement de façades, que vous soyez architecte, maître d’œuvre ou d’ouvrage, propriétaire ou syndic. Ainsi en faisant appel à une entreprise comme la nôtre pour la réalisation d’un ravalement de vos façades, nous bénéficierons, vous comme nous, de garanties contractuelles.

Avoir des garanties égales c’est instaurer une confiance réciproque entre l’artisan qui réalise le chantier et le propriétaire qui en fait la demande.

Quelles sont les assurances obligatoires lors d’un ravalement de façade ?

Les assurances obligatoires sont au nombre de 4 et ont, chacune, leur spécificité.

L’assurance dommage-ouvrage pour votre ravalement de façade

C’est pour répondre à une demande de plus en plus fréquente de sécurité lors de ce type de chantier qu’existe l’assurance dommage-ouvrage (DO).

Elle doit être souscrite avant la signature du chantier par le maître d’ouvrage, généralement le propriétaire.

Ce contrat d’assurance a l’avantage de permettre une indemnisation rapide, dans les 90 jours qui suivent le constat de malfaçon, sans devoir attendre un jugement de justice. La compagnie d’assurance va enclencher le remboursement puis se retournera contre les responsables de la malfaçon.

De plus, elle est valable 10 ans et débute dès l’achèvement des travaux. Il est par conséquent primordial que le propriétaire de l’ouvrage y souscrive.

L’assurance décennale protégeant le ravalement de façades

Elle est souscrite par l’entreprise qui va prendre en charge le ravalement de façade. En tant que propriétaire, vous devez vous assurer qu’elle a bien été souscrite avant de débuter les travaux. Concrètement, cela engage la responsabilité entière du professionnel qui s’engage à prendre à sa charge les éventuelles malfaçons, vices et non-conformités.

La garantie de bon fonctionnement ou garantie biennale

Elle est souscrite par le constructeur afin de couvrir d’éventuelles malfaçons. Elle assure certains produits sur le plan esthétique si un dommage a lieu après leur pose. Elle est valable 2 ans après l’achèvement des travaux.

La garantie du parfait achèvement

C’est l’entreprise de ravalement qui prend à sa charge ce contrat d’assurance obligatoire. Il assure, en cas de vice constaté ou apparu après la fin des travaux et dans un délai maximum d’un an. Cette garantie s’applique dès que l’entreprise remet au propriétaire une attestation de fin des travaux.

En plus de ces différentes assurances, le professionnel peut proposer une garantie qui soit contractuelle, elle n’a pas de caractère obligatoire et elle est offerte au propriétaire. Ce type d’assurance sert en générale à couvrir ce que les autres assurances obligatoires ne couvrent pas.